attends, je l’ai sur le bout de la langue

16 août 2012 at 19:30 (Uncategorized)

Youri: Dis, Susan, comment ça s’appelait, déjà, ce truc où est allés hier soir ? Ce serait pour écrire dans notre blog…

Susan : Attends, je ne me rappelle pas très bien. Tu parles de l’endroit où ils font à la fois des pizzas et de la cuisine anatolienne (sauf que la cuisine anatolienne c’est juste en « coming soon », pour l’instant) ? La « Perle d’or », non ?

Youri : Euh non, je ne crois pas. Sur les internets je ne vois que « Rialto » sur le site de la Clé Lausannoise. C’est bizarre…

Susan : Oui. Oh. Pas autant que cette mignonne énorme terrasse planquée derrière un mur de thuyas au milieu du carrefour Béthusy/Victor-Ruffy/Chailly.

Youri : Arrête, c’était joli. Avec une chouette mixité sociale, et tout.

Susan : Toi tu parles du groupe d’alcoolos à chien et enfants hippies de la table d’à côté.

Youri : Non, je pensais plus au troupeau de hipsters de celle de derrière.

Susan : Le couple trioliste ?

Youri : Mönon ! Les 6 types à chemises à carreaux, barbe et coupe de lesbienne est-allemande ! L’AUTRE table de derrière.

Susan : Je ne suis pas sûre d’être bien rassurée par toutes ces fines allusions à mon côté pile… Mais bref. Moi j’ai bien aimé ma salade au chèvre sans chèvre.

Youri : Ah oui ! Ahahahah ! Quand la serveuse s’est trompée et t’as apporté une bruschetta à la place de ta salade ? C’était rigolo, oui.

Susan : Hihihihi ! N’empêche, je ne sais pas si c’est pour se rattraper mais vu la QUAN-TI-TE de chèvre qu’il y avait quand elle m’a ramené la bonne, il ne devait plus leur rester grand-chose en cuisine après !

Youri : Moi, j’avais commandé d’excellentes feuilles de vigne. Et puis des brochettes d’agneau. C’était sympa mais la sauce au poivre vert masquait peut-être un peu trop le goût de l’agneau. Heureusement, il y avait les FRITES. Au paprika, c’était ma première fois. Mais c’est finalement drôlement pas mal. Et puis ça change.

Susan : C’est comme moi avec le rouget. La gueule que j’ai faite quand j’ai vu qu’ils l’avaient roulé dans la farine et passé à la friture (scandale !). Etonnamment, c’était plutôt bon. Surprenant, mais vraiment pas mal du tout.

Youri : C’est sûr que c’est un autre style que le demi-filet poché qu’on te sert d’habitude.

Susan : Le bon côté, c’est qu’avec tout ça je n’avais plus trop faim pour un dessert.

Youri : Heureusement, parce que la boule de glace Frisco, ce n’est pas spécialement un dessert.

Susan : C’est sûr.

Le bistrot : Le Rialto / La Perle d’Or

Av. de Béthusy 29

Lausanne

021/312 64 64

Le \o/ : 1. La terrasse : pas très très calme (gros carrefour à 20 mètres) mais bien isolée et un peu bric-à-brac : on aime bien.

2. Les prix (plats entre 20 et 25.-, pizzas à 12.- tous les jours): on aime beaucoup.

Le #fail : Les voisins un peu chelous et leurs chiens légèrement enthousiastes affectueux.

Bref, un chouette bistrot de quartier, pas cher, avec une ambiance tout en spontanéité.

Susan: Arrête de te prendre pour le guide du routard, Youri, personne n’y croit.

Youri: Mais, euh!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :